Temps de lecture : 10 mn.
Temps d’installation : dépend de vous, de vos besoins.
Utilisation : à vie.
Intérêt : Mourir moins bête, confidentialité, prix des achats sur Internet.

Aller sur internet peut être un véritable périple et on pourrait pensé que c’est pour cette raison que le terme «navigateur internet» a été inventé.

Détrompez-vous, point de terme lié à l’aventure mais simplement un logiciel qui vous permet effectivement d’aller sur internet et de voir… site web et pages associés – voir ne veut pas dire chercher.

Sinon quoi ?
Le langage poétique et imagé des québécois les amènent à nous parler ce logiciel en le nommant un «butineur» – bien joli terme.

On se méprend, hélas souvent sur les fonctions de cette catégorie de logiciel – quand on ne le confond pas avec les moteurs de recherche (7 personnes sur 10).

Si maintenant je vous parle de «Google Chrome», de «Mozilla Firefox» ou de «Microsoft Internet Explorer»  cela vous aiguillera sûrement…. ah ! Bien sûr Google !

Hélas peut-être qu’une certaine confusion s’instaurera dans votre esprit entre le moteur de recherche Google et le navigateur Google (Chrome) … alors une fois pour toute faisons  face ensemble à ce mélange des genres en identifiant les différences entre catégorie, marque, nom de logiciel et fonctions associées.

Bien que Microsoft ne soit pas le créateur de ce type de logiciel (les navigateurs), Microsoft dans ses grandes habitudes hégémoniques s’en est attribué la paternité dans la mémoire collective numérique.
Microsoft éditera en effet et surtout installera par défaut (pour ne pas dire de force) sur tous les PC son navigateur : Internet Explorer dès que le pc fut équipé de Windows 95, on le trouvera aussi un certain temps sur Mac, pas du tout par contre chez les linuxiens.

Microsoft Internet Explorer est (était)  bien sûr est un logiciel de la catégorie des navigateurs,
comme la Citroën BX était un moyen de transport de la catégorie des voitures.

Cela vous aiguille-t-il sur ses fonctions ?
Euh non !

Les voici donc en vrac :

  • Voir des pages au format html, format standard des pages d’un site web
  • Voir une image ou des images se trouvant dans une page dans  son ensemble avec son texte ou séparément
  • Vous permettre de taper directement  l’adresse de la page d’un site où l’accueil du site, appelé communément «URL»

On lui octroie aussi des fonctions dont il ne dispose pas :

  • Il Permet de chercher sur Internet (c’est donc faux)
  • Il est indissociable des moteurs de recherche qu’il reçoit par défaut (faux)
  • Il a des vertus aphrodisiaques (vrai suivant le site)